top of page

PORTRAITS & AFFINITÉS
Vital Nado paye son billet

#2LES HARICOTS SONT SECS (le journaliste)

(magnéto de reportage fisher price, chapeau et carte de presse)

 

- Putain j'en ai marre. Qu'est-ce qu'ils veulent ? De la météo climat, de nouveaux mot-valises ? Des éléments de langage politiquement corrects ? Comme à la télé. Vu à la télé. Fait chier.

C'est quoi le reflet du monde qu'ils regardent sur leurs écrans ? Fascinants ? Abaya verboten ou Noël obligatoire ?

De quoi faut-il que je leur parle  ?

L'essence moins chère ou les embouteillages du 14 juillet ?

Hanouna et Pascal Praud contre Elisabeth Quin et Yann Barthès. Ces gens-là comme ils disent. Ces gens-là. Mais allez vous faire foutre à creuser un sillon pire que la faille de San Andreas. Pour les nuls en géographie, c'est le pointillé tectonique qui va envoyer la Californie au large. La Californie vous pigez ? Le Pacifique, vous voyez ? Ou faut que je fasse un dessin ?

Attendez que je reprenne mes notes. Stabyloter. Arrêter de griffonner. C'est bientôt l'heure du direct. J'essaie juste d'être honnête dans un monde malhonnête. Tout le monde nous ment. À commencer par nous-même, chacun se ment.

On veut pas d'immigrés, pas de clandestins mais on veut bien des esclaves en trottinette pour livrer un litre de lait un soir de pluie. Un litre de lait sous-payé à un agriculteur mayennais qui vient de découvrir que « tornado alley » passe devant chez lui. Ça n'est plus réservé qu'aux trumpistes climato-sceptiques.

J’ai dépassé la minute réglementaire là il me semble.

Fuck. Fuck off. Never mind the bollocks.

Ah ?! Le rouge est mis !?

« Oui. Oui. Oui.

Tout va bien ici. Le camping est plein. C’est l'été. Les vacances, l'insouciance. On patauge. On s'éclabousse. Euh... Seulement cet enfant qui semble bouder. Tout seul dans son coin. Qu'est-ce qui t'arrive mon grand ? »

(le gamin enlève son casque de musique et le colle sur le micro : « Our beds are burning » de Midnight Oil)

- Ah c'est vieux çà.

- Vieux toi-même t'aurais dû l'écouter plus tôt. Ça dit que notre planète brûle et qu'on ne fait qu'attiser le grand incendie. Enfin c'est comme ça que je la comprends la chanson. Elle date de 1987.  T'avais quel âge en 87 ? Tu dansais dessus mais t'avais les oreilles bouchées. Et t'as fait quoi depuis ?

- Ben. J'ai acheté bio et local. Mangé des lentilles. Dormi dans des campings à la ferme. Cultivé mon propre chanvre. Qu'est-ce que tu veux te dise... Putain je déteste les gosses.

À vous les studios.

(il sort une flasque)

Et hop un « chupito » de Cognaq. J’ai l’onde déprimée.

bottom of page